Association pour l'aide aux personnes concernées par les maladies rares Muckle, Wells syndrome et CINCA

Prothèses auditives : les aides, les procédures

L'assurance maladie rembourse, sur prescription médicale, vos prothèses auditives.
Voir www.ameli.fr les prothèses auditives pour le détail.

Procédure :

Vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant qui vous adressera à un spécialiste ORL (oto-rhino-laryngologie).

Votre médecin vous remettra alors une lettre destinée au spécialiste, qui décrira votre état de santé.

Le spécialiste vous prescrira les appareils adaptés à votre cas.

C’est un audioprothésiste qui fournira et ajustera vos appareils.

Pour nos pathologies CAPS, la visite chez le médecin n'est pas nécessaire si vous êtes déjà soigné par un spécialiste ORL, prendre directement un rendez-vous près de son secrétariat,

Si vous êtes soigné par un autre spécialiste - rhumato, dermato…vous pouvez demander à ce spécialiste d’établir la lettre pour l’ORL. (Info obtenue près de la CPAM).

Avant l’achat, l’audioprothésiste doit :

Procéder à un entretien préalable pour évaluer vos besoins :

  • gène auditive, motivation, antécédents,
  • procéder à un examen de vos conduits auditifs,
  • prendre différentes mesures : audition, tolérance aux sons, compréhension…
  • enfin vous informer sur les différents appareils disponibles.

Remettre un devis détaillé : le prix de CHAQUE appareil et montants des prestations,

  •  la marque et la fiche technique,
  •  le prix TOTAL à payer et le tarif de prise en charge par l’Assurance Maladie.

Une fois l’achat confirmé :

L’audioprothésiste doit vous assurer une prestation d’adaptation qui est indissociable de l’appareil vendu :

  • prise d’empreintes des conduits auditifs
  • les essais, les contrôles à la mise en place, puis au 3ème, 6ème et 12ème mois.

REMBOURSEMENT :

Vous avez moins de 20 ans ou plus de 20 ans et atteint de cécité :

  • Vos prothèses sont remboursées à 60 % sur la base d’un tarif allant de 900 à 1.400 € selon la classe de l’appareil prescrit.
  • Votre mutuelle ou votre assurance complémentaire santé peut prendre en charge le complément : renseignez-vous.

Vous avez plus de 20 ans :

  • Vos prothèses sont remboursées à 60 % sur la base d’un tarif fixé à 199,71 € quel que soit la classe de l’appareil prescrit.

Si vous travaillez, vous pouvez demander une aide financière :

  • Vous devez être reconnu travailleur handicapé par la MDPH – Maison Départementale des Personnes Handicapées – dont vous dépendez.

Demande auprès de la MDPH :
La liste des MDPH par département est accessible sur MDPH.fr, sous la rubrique MDPH mode d’emploi

Demandez un dossier par téléphone ou courrier en indiquant vouloir  ETRE RECONNU HANDICAPE et AVOIR UNE AIDE FINANCIERE.

La MDPH adresse rapidement les 3 documents suivants :

  • 1er document : dossier cerfa 13788*01 avec sa notice explicative (cerfa51299*01). La notice explicative est très claire.
    ** la partie F :demande de compensation correspond à la demande d'aide financière, il faut cocher prestation de compensation PCH  et un peu plus bas "cocher" aide technique, matériel et équipement en précisant "appareils correcteurs de surdité". 
    ** la partie I : Demande relatif au travail, à l'emploi...., il faut cocher "reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé"
  • 2ème document : dossier de demande de compensation du handicap 
    Il précise les pièces justificatives à fournir selon les demandes formulées au 1er dossier.
    En partie 1, il est indiqué la liste des pièces obligatoires à joindre à toute demande.
    Ensuite selon la demande, les justificatifs sont variés, il faut impérativement joindre toutes les pièces indiquées dans le cadre "demande de prestation de compensation du handicap" si l'on demande une aide financière.
  • 3ème document : certificat médical personne adulte handicapée (cerfa 61-2280 ph03) que votre "spécialiste" remplira.

Avant l'envoi, n'oubliez pas de prendre une copie complète du dossier et de tous les documents complémentaires que vous joignez.

La durée du traitement d’un dossier MDPH est d’environ 3 mois. Si vous avez une réponse positive, c’est-à-dire :

ACCORD RECONNAISSANCE TRAVAILLEUR HANDICAPE  et accord pour l'aide technique.

L'aide technique est versée le mois suivant.

prothese-amws

Demande auprès de l'AGEFIPH : (Réservé au x travailleurs du secteur privé)

La liste des Agefiph est disponible sur www.agefiph.fr puis onglet l’agefiph et agefiph dans votre région.

agefiph-amws

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour connaitre vos droits.

Il faut demander un dossier «demande de subvention».

Dans ce dossier, la notice pour remplir la demande est très explicite.

Une partie de ce document est à compléter par votre employeur.

Vous devez joindre à cette demande la reconnaissance de travailleur handicapé délivré par la MDPH.

Vous devrez établir un budget de votre achat,


Il faut compter environ 2 mois de traitement pour le dossier.

CONCLUSION des démarches entreprises :

pour un coût total de 3.430 € (deux prothèses) il est resté 230 € à la charge d’un adhérent.

Il faut attendre tous les accords d'aides avant de demander la facture définitive.

Donc ne pas hésiter à entreprendre les démarches même si elles vous paraissent fastidieuses.


Pour les autres personnes ne relevant pas de ces régimes :

  • Consulter votre mutuelle ou organisme d’assurance ou réassurance.
  • Demander un entretien avec une assistante sociale ou le service social de votre commune qui vous aidera dans vos démarches.

Merci de bien vouloir signaler des anomalies éventuelles ou apporter une nouvelle contribution afin d’améliorer ces informations : amws@orange.fr